VAILLANTE Mystère "Le Pilote sans Visage "


Pour m'aider j'ai choisi d'utiliser comme base une monoplace Cartrix, la BRM F1. Tout de suite après le démontage les formes sont retravaillées à l'aide d'apport de Sinfofer.


Les proportions sont similaires à ma Talbot monOplace, je décide donc d'en réutiliser le chassis.


Les formes sont rapidement dégrossies au ponçage. C'est une opération délicate car toute erreur de ligne devra être rattrapée par un nouvel apport de mastic, ce qui pourrait détruire une bonne partie du travail qui vient d'être fait.


Dès à présent, je me rends compte que le moteur en position avant ne passera pas, il va donc falloir modifier le chassis.


Les formes générales du fuseau sont figées, il faut créer les deux grosses prises d'air du capot moteur.


Après de nombreux apports et beaucoup de ponçage, la forme apparait peu à peu. Vus de dessus les flancs sont trop galbés, il faudra les affiner.


Les prises d'air sont creusées. Grâce à des petits repérages au crayon, je commence à remplir les petits trous et les rayures.


Les puits de vissage sont installés afin de pouvoir fixer la carrosserie au chassis.


Un buste de pilote est mis en place, pour se faire une idée des proportions.


Finalement, j'ai choisi un moteur de format type Scalex Sport en position centrale. Un grand pas a été franchi lorsque le chassis revient modifié en conséquence et muni de triangles de suspension très coquets. Une couche d'apprêt sur la carrosserie révèle de nombreux défauts, j'ai encore un peu rétréci les flancs dans la partie inférieure avant.

La surface de la carrosserie a été soigneusement poncée, et les nombreux défauts repris. De longues heures ont été nécessaires à la fabrication des deux lignes d'échappement, la finition des entrées d'air, la création d'un "pilote sans visage"...(pour l'instant c'est plutôt le pilote sans tête!)

Le tableau de bord est en place, les pilotes terminés, une nouvelle couche d'apprêt a révélé les derniers défauts. Les masters seront prêts à partir pour l'atelier de moulage.